2019 - Liaisons dangereuses

2019 - Liaisons dangereuses

Présentation de l'exposition 
par Pierre Olingue, président d'Imajeu

En choisissant ce thème cette année, Imajeu s’est attaché à voir dans la suite épistolaire de Pierre Choderlos de Laclos, les différentes formes de manipulations qui conditionnent les rapports humains dans la société du XVIIIe siècle. Ici, point de libertinage, mais les liaisons que nous pouvons entretenir dans nos rapports avec l’environnement, les nouvelles technologies, l’espace urbain, la nourriture, l’argent, les peurs...
Thème visionnaire s’il en est, avec ce que nous venons de vivre dernièrement comme catastrophe industrielle, ici à Rouen et dans son agglomération.
Ces séries d’images nous montrent à quel point tout peut être banalisé, mais à quel prix !
Des clichés qui n’en sont pas, mais qui questionnent, dérangent et suscitent sans aucun doute la réflexion.
L’an passé, vous aviez été invité à sélectionner dix photographies pour constituer le fonds de la 1ère Photothèque de Prêt. C’est maintenant chose faite, l’inauguration de celle-ci va avoir lieu prochainement à la Médiathèque Le Séquoia, ici à Maromme. Un fonds qui, cette année encore, s’enrichira de dix nouvelles photographies qu’il vous faudra à nouveau choisir. Nous vous donnons rendez-vous, dès maintenant pour l’an prochain, afin de célébrer ensemble les événements photographiques exceptionnels qui seront créés à l’occasion de la 40ème édition des Rencontres Photo d’Imajeu.

 

Les mots de notre photographe invitée, Marina Gadonneix

A l’origine, "Les Liaisons dangereuses", œuvre sous titrée "Lettres Recueillies dans une Société et publiées pour l’instruction de quelques autres" est avant tout un roman épistolaire de 175 lettres écrit par Pierre Choderlos de Laclos et publié en 1782. Chef d’œuvre de la littérature française, le roman s’inscrit dans la tradition du libertinage du XVIIIe siècle. Laclos inscrit d’ailleurs en épigraphe aux "Liaisons" cette phrase empruntée à "La Nouvelle Héloïse" de Jean-Jacques Rousseau : "j’ai vu les mœurs de mon temps et j’ai publié ces lettres".
Avec Imajeu, nous nous sommes autorisés à nous éloigner du roman littéralement pour interroger notre société contemporaine. L’expression "liaisons dangereuses", bien que connotée par le roman et ses multiples adaptations, nous a inspirés pour mieux nous en éloigner. Nous avons donc observé et recherché ce que pourraient être des liaisons dangereuses aujourd’hui. En nous écartant du roman nous avons souhaité nous approprier ce vocabulaire pour faire naître des œuvres variées qui interrogent l’époque dans laquelle nous vivons, à travers nos incertitude, nos peurs, ou tout simplement nos observations.
Ainsi est né le projet qui évoque entre autres, l’écologie, la nature, le digital avec le prisme de l’inquiétude, de la poésie ou du réalisme... en quelque sorte les liaisons dangereuses contemporaines qui nous parlent du monde dans lequel nous évoluons et que nous questionnons.

▷ Visite de l'expo Imajeu 2019
▷ Montage, vernissage, dévernissage de l'expo
▷ A propos de Marina Gadonneix
▷ Télécharger la Brochure Expo - 2019 (pdf)
▷ Lire la brochure en ligne