2018 - Annie COCI - Rue de la Grange au Loup
     

2018 - Annie COCI - Rue de la Grange au Loup

Elle danse une danse macabre, bouge son corps en fantôme de douleur. Les gens chantent avec elle, l’interrompent, applaudissent au début des chansons.
Ils bougent, murmurent, c’est une transe commune. Elle pleure son père de Nantes, le public fait son deuil avec elle. Et la ville inaugure une rue de la Grange au Loup.
Nom inventé dans sa chanson, rue qui existe désormais. Le faux gagne sur le vrai, le théâtre sur la vérité.
Pierre Notte
«J’ai tué Barbara»

4 photos 40 X 60 cm