2016 - Serge ACHER - Altération - "Le temps passe et nous efface"
     

2016 - Serge ACHER - Altération - "Le temps passe et nous efface"

J'ai été le pitchoun nu et à vif d'une vieille histoire qui remonte comme un remords et règle de vieux comptes qui penchent sur l'avenir.
Toi la blessure qui m’étreint... Toi qui t'éloignes dans les limbes... Je t'ai pris, tu m'as pris... bercé, laissé, malmené, aimé !
Tu es la danse, tu es la vie, tu es la transe, tu es l'envie... et trop tu serres et trop tu dis !
Adieu ! Je pars vers de nouveaux chemins... Mais « que le cœur me fend »